Nextcloud, mon cloud personnel en tout simplicité !

De nos jours les services cloud sont devenus la norme pour stocker nos données et passer facilement d’un appareil à un autre. Plus besoin de tout sauvegarder sur un disque dur externe et de tout transférer laborieusement d’un ordi/smartphone à un autre quand on en change. Plus de risque non plus de perdre toute nos photos, contacts, et autres données si un accident arrive. Du Icloud d’Apple, au Drive de Google, en passant par Onedrive de Microsoft ; on ne compte plus les services de cloud proposés pour nous éviter tout ces traquas, mais ceci veut également dire laisser nos données transiter sur de multiples serveurs et en perdre en partie le contrôle.

Pour répondre à cela, des technologies dites Open-Source ou Libre proposent de remettre le contrôle de nos données entre nos mains, tout en continuant de pouvoir bénéficier de tous les avantages d’un autre cloud. Gratuites, libres de modifications et d’utilisations ; ces solutions sont idéales si vous voulez créer vos propres services sans dépendre d’une entreprises tiers.

Quel outil pour cela ?

Pour faire cela, je vous propose d’utiliser la solution de Nextcloud. Bien que n’étant pas plus écologique qu’un autre logiciel (les données prenant toujours la place qu’elles prennent sur les serveurs), il a le mérite de vous permettre d’en reprendre le contrôle total.

Nextcloud est un logiciel libre dérivé de son prédécesseur Owncloud, et fort d’une large communauté de développeurs qui contribuent à offrir des services de qualités et toujours plus diversifiés ; tel que la viso-conférence, le travail collaboratif pour les équipes, des intégrations d’autre logiciels pour la confection de diagramme, de boîte mail, etc. etc.

Comment l’installer sur mes serveurs ?

Grâce à son script d’installation en PHP, vous pourrez très simplement et très facilement l’installer sur vos propres serveurs. Télécharger ce script au lien suivant : https://nextcloud.com/install/ puis and l’onglet « Installateur Web » pour télécharger setup-nextcloud.php .

Page de téléchargement de Nextcloud [https://nextcloud.com/install/]
Onglet « Installateur Web »

Déposez simplement le ficher d’installation dans le dossier racine dédié à votre cloud.

Téléchargement du fichier dans le répertoire (image tiré du serveur de transfert FTP d’un mutualité OVH)

Puis le lancer dans internet. Ce dernier s’occupera des configurations et procédure d’installation nécéssaire !

Image d’accueil de l’installation

Si le fichier setup-nextcloud.php était bien dans le répertoire où vous devez installer Nextcloud, vous n’avez qu’à mettre un point dans le champ à renseigner ( sinon, mettez le nom du dossier et le script se chargera de le créer pour vous ).

étape 1

Renseignez tout les champs demandé :

Votre nom d’utilisateur et mot de passe.
Exemple d’interface d’installation pour MySQL

Choisissez ensuite le système de base de donné que vous utilisez (généralement il s’agit de MySQL, notamment si vous avez PhpMyAdmin).

Renseignez ensuite les informations demandées : nom d’utilisateur, mot de passe, nom de la base, serveur où est hébergé la base de donné.

Avant de finaliser l’installation, vous pouvez choisir de pré-installer certaines fonctionnalités de Nextcloud (comme indiqué après la case à cocher si vous les souhaitez). Elles ne sont pas essentiel et ne serve pas aux fonctionnement du cloud, mais peuvent être utile si vous voulez développer votre instance.

Cliquez ensuite sur « Terminer l’installation ».

Bravo, vous venez de terminer l’installation de Nextcloud !! 🙂

Une fois l’installation effectuée vous pourrez commencer à utiliser votre propre cloud. 😉 Et cerise sur le gâteau, Nextcloud propose des applications téléphone et ordinateur pour que vous puissiez rapidement synchroniser vos dossiers et les garder à jour sur tous vos appareils, comme avec Icloud ou Onedrive !

Applications bureau et mobile de Nextcloud [https://nextcloud.com/install/]

Vous pourrez même les partager en toute simplicité avec d’autres utilisateurs de votre instance ou toute autres personnes par un lien de partage publique. Créez autant de lien que vous voulez pour un même fichier et/ou dossier. Appliquez y les conditions que vous voulez : durée de validité, mot de passe à l’entrée, etc. Et fermez les aussi rapidement que vous les avez crée. Simple, modulable, et efficace !

Le petit + :

Maintenant que vous disposez de votre propre cloud auto-hébergé, vous pouvez poussez encore plus loins les fonctionnalités de Nextcloud !

En vous connectant avec votre compte administrateur, aller dans l’onglet « Applications » (en haut à droite), et faite défiler la liste d’extensions, toutes libres également, que propose la communauté Nextcloud pour pouvoir améliorer votre instance. Vous y trouverez de tas d’applications crées par des développeurs bénévoles et répondant à des besoins aussi divers ! Carnet de cuisine, bloc-notes, espace numérique de travail pour les équipes, etc. Vous trouverez forcément de quoi vous satisfaire là dedans, le plus dur c’est de choisir !

/!\ A noté tout fois que certaines applications sont en phase de test. Ces dernières, comme celles stables, vous seront signaler dans le catalogue d’applications Nextcloud

Le geste plus écolo :

Même si les clouds reste toujours des outils assez polluants en démultipliant les données stockées dans le monde, pensez à compresser vos vidéos et autres fichiers permet de réduire cet impacte ! De nombre logiciel libre vous permette de faire cela, mais nous vous conseillons également notre article sur la Vidéo et emprunte carbone, ainsi que le guide qui y est proposé pour apprendre à compresser les vidéos : Guide- Réduire le poids de vos vidéos en 5 minutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *