Fiche de synthèse : projets numériquement écolos :

I) Les bonnes pratiques :

1) Sobriété numérique…

La symbiose entre écologie et numérique est permise par une attitude de sobriété numérique. Toujours réfléchir à l’utilité de son usage du web (et l’éviter lorsqu’il n’apporte pas grand-chose) et réfléchir aux manières de réduire cet impact lorsqu’il est indispensable !

2) … appliquée aux vidéos

  • Particulièrement important dans le domaine de la vidéo : format extrêmement lourd, responsable à lui seul de près de 80 % du trafic sur internet.
  • Souvent, le format audio est largement suffisant pour une visioconférence/partage de contenu. Favoriser les podcasts et éteindre sa caméra en visio a un fort impact.
  • Si vous publiez quand même une vidéo, pensez à compresser le fichier au préalable (voir ce guide pour la partie technique)

II) Quelques logiciels bien pratiques :

1) Les grands classiques :

a) Etherpad et les documents partagés :

Envie de travailler à plusieurs sur un même document sans passer par Google Docs ? ALorsien de tel qu’une instance Etherpad ! Pas besoin de vous créer un compte ou autre : créez simplement un document, partagez le lien d’accès… et il ne vous reste plus qu’à collaborer !

Plusieurs instances Etherpad existent (parce que le logiciel est décentralisé : toutes les données ne sont pas hébergées au même endroit, pour éviter les dérives auxquelles nous ont habitué les GAFAMs). Vous en trouverez ici une liste non-exhaustive.

Note : si le document partagé que vous voulez est un tableur, c’est aussi possible, avec Ethercalc !

b) Formulaires et sondages :

Un petit sentiment de culpabilité lorsque vous utilisez Google Forms ? Pas de panique, Yakforms vous propose exactement le même service en version éthique 😉

Respectueux de vos données et de leur sécurité, il permet de créer simplement des formulaires. Il s’agit aussi d’un logiciel décentralisé. Vous pourrez avoir accès à ses différentes instances en suivant ce lien.

Pour gérer des inscriptions ou choisir un horaire de réunion : Si votre formulaire est vraiment très simple et n’a pour objectif que de déterminer qui est disponible/intéressé pour venir à un événement donné (type formulaire Doodle), vous pouvez simplement vous diriger vers Framadate : c’est encore plus simple d’utilisation, et sans inscription : https://wiki.chatons.org/doku.php/services/sondage/framadate

c) Visio-conférence :

Aujourd’hui, dans le domaine du logiciel libre, deux solutions sont particulièrement populaires : Jitsi Meet, et Big Blue Button. Dans le deux cas, aucun inscription n’est nécessaire pour utiliser l’outil : il vous suffit de partager un lien et de l’ouvrir dans votre navigateur.

On vous met ici un lien vers de nombreuses instances Jitsi répertoriés… tout en vous rappelant de penser à éteindre autant que possible votre caméra pour la planète 😉 : https://yakforms.org/pages/explore.html

2) Trouver ses propres logiciels :

  • Si ces logiciels ne couvrent pas tous vos besoins, le blog des CHATONS (Collectif des Hébergeurs Alternatifs Transparents Ouverts Neutres et Solidaires) recense des dizaines de logiciels répondant aux besoins les plus courants pour mener un projet. Allez les visiter : https://entraide.chatons.org/fr/
  • Si vous cherchez quelque chose de vraiment spécifique, les bases de données de Framalibre et Alternative To (anglophone) devraient fournir votre bonheur !
  • Et on termine par un incontournable : le site du SILL (Socle Interministériel des Logiciels Libres)

On espère que cette fiche vous a plu ! Si c’est le cas, on vous mets juste ici le fichier odt à télécharger, pour que vous puissiez le modifier selon vos besoins et le partager avec les membres de votre asso 😉

1 réflexion sur “Fiche de synthèse : projets numériquement écolos :”

  1. Ping : Module 4 – WASABI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *