Comment avoir mon propre serveur ?

Amateur d’informatique ? Vous envisagez de vous lancer dans le développement d’applications ? De créer votre petit blog en ligne ? Ou encore de gérer vos propres services numériques pour rester indépendant des GAFAM, mais vous ne savez pas trop par où commencer ? Alors vous êtes au bon endroit ! On vous explique tout pour bien débuter dans le World Wide Web.

Pour commencer, un peu de théorie technique. Qu’est-ce qu’Internet déjà ? Et bien c’est tout simplement un réseau d’ordinateurs interconnectés les un aux autres (d’où l’image de “ la toile ” ). Quand vous faites une recherche sur Google, Écosia ou autre, et que vous ouvrez un site web ; à chaque fois le principe est le même : ce qu’on appelle votre requête (qui est l’action de recherche que vous avez faite ou autre) va passer par ce réseau pour aller jusqu’à la machine où est hébergé le site que vous avez demandé, et ce dernier va répondre à votre requête de la même manière. Un site internet est en faite ni plus ni moins qu’un ensemble de fichiers rangés dans un serveur ; comme si vous étiez dans une bibliothèque immense où chaque armoire avait un numéro propre pour l’identifier et la retrouver (l’adresse IP pour Internet Protocol), et où vous pouvez piocher un livre dans ses rayons pour pouvoir le lire.

Mais maintenant que vous savez tout ça, vous allez me dire : c’est bien gentile, mais ça répond pas à notre problématique principal ? Un peu de patience, on y arrive 😉

Quelles solutions pour débuter facilement ?

Pour disposer de votre propre serveur plusieurs options s’offrent à vous. Vous pourriez acheter une machine et l’installer vous même dans votre salon ou bureau. Radical, mais on ne fera pas plus proche comme solution ! Mais nous vous conseillons plutôt de partir sur la location de service par le billet d’une entreprise spécialisée, comme INOS, le géant français OVH ; ou notre propre hébergeur français lui aussi, mais de taille beaucoup plus modeste et avec une alimentation plus verte, Evxonline.

Vous aurez alors différente possibilité : louer une machine dédier (elle pas dans votre salon, mais dans les locaux de l’entreprise), un Serveur Privé Virtuel (VPS en anglais), ou encore une offre mutualisée (la plus adaptée pour les débutant). Chacune peu avoir ces avantages, mais pour les dédiés et les VPS il vous faudra des notions d’administration de système.

Comment ça marche ?

Pour notre exemple, nous prendrons un serveur mutualisé chez Evxonline. La démarche est assez simple et ne demande pas vraiment de compétence particulière ; vous pouvez me croire pour mettre moi-même lancé dedans avec absolument 0 connaissance, je n’avais même pas de smartphone pour dire !

Rendez-vous sur le site dédier d’EVXonline : https://www.evxonline.com/hebergement.html

Choisissez ensuite l’offre de mutualisé la plus adaptée pour vous. Si vous ne souhaitez héberger qu’un simple blogue, l’offre « perso » vous suffira. Si vous souhaitez héberger des sites plus dévelloppés, orientez vous d’avantage vers l’offre « Premium ».

Choisissez ensuite votre nom de domaine. Attention ! Ce dernier sera la vitrine de votre site, il faut choisir un bon nom de domaine que vous serez fière d’arborer sur le Web. 😉 Choisissez en un qui évoque bien l’idée que vous voulez faire passez dans votre site, qui vous représente, et qui n’est pas trop compliqué quand-même (personne n’a envie de retenir un nom de domaine comme test-monnomdedomainetrescomplique-troplong.fr).

Créez votre compte client ou identifiez vous, et finalisez le paiement. Et oui, ce n’est gratuit l’indépendance numérique hélas …

Et maintenant ?

Bravo ! Vous disposez désormais de votre propre serveur pour héberger vos propres sites !!

Vous n’avez plus qu’à installez les applications et sites que vous souhaitez. Pour cela, n’hésitez pas à consulter notre guide étudiant ou le module III de notre formation WASABI pour les associations de l’IEP de Grenoble.

De plus, n’oubliez pas de consulter les solutions proposées dans votre offre. Les hébergeurs proposent généralement des logiciels pré-installés comme WordPress pour les blogs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *